Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 1er novembre 2005

- Basque


Le prisonnier politique basque Jose Angel Altzuguren, a été retrouvé mort, hier, dans sa cellule de la prison espagnole de Soria

Le prisonnier politique basque Jose Angel Altzuguren, a été retrouvé mort, hier, dans sa cellule de la prison espagnole de Soria

Les Solidaires du Peuple basque en lutte - Paris, par ce nouveau communiqué, tiennent à dénoncer la mort du prisonnier politique basque Jose Angel Altzuguren, retrouvé pendu dans sa cellule de la prison de Soria, dans l’État espagnol.

Une mort d’autant plus douloureuse qu’elle intervient moins de deux semaines après que le militant basque ait été réincarcéré pour finir une condamnation de sept ans dont il avait déjà effectué 3 ans et demi.

Ce n’est pas la première fois que cela se produit. La dernière en date était la militante basque Oihane Errazkin Galdos, en juillet 2004, elle aussi retrouvée pendue dans sa cellule de la Maison d’Arrêt des Femmes de Fresnes.

Nous tenons, dans un tout premier lieu, transmettre à la famille et aux amis de Jose Angel nos sentiments les plus émus, et l’expression de notre entière et totale solidarité face à l’épreuve qu’ils vivent aujourd’hui. Qu’ils sachent que nos pensées les accompagnent, et qu’avec le peuple basque, nous ne pardonnerons pas.

Comme on le dit au Pays basque :

AGUR ETA OHORE JOSE ANGEL !

Adieu, et honneur à toi JOSE ANGEL !

Dans un deuxième temps, nous tenons à condamner une fois de plus les politiques pénitentiaires françaises et espagnoles qui font de la vie des prisonnier-e-s politiques basques, de leurs familles et de leurs amis, de véritables cauchemars.

La politique d’éloignement d’abord, qui fait en sorte que les prisonnier-e-s politiques basques soient incarcérés dans des prisons éloignées, en moyenne, de 850 km de chez eux, et qui obligent leurs proches, de ce fait, à parcourir des milliers de kilomètres, tous les mois, pour quelques minutes de parloirs, entraînant du même coup de nombreux accidents de la route, des blessés, des morts, et aussi des dépenses financières écrasantes de plus de 1000€, en moyenne, par mois et par famille.

Et la politique de dispersion ensuite, qui permet que les prisonnier-e-s politiques basques soient éparpillés dans un nombre croissant de prisons, isolés les uns des autres, sans que les difficultés causées à leurs avocats ne soient prises en compte.

Ces mesures prises à l’encontre des prisonnier-e-s politiques basques sont criminelles et assassines. Tout en ne reconnaissant pas le statut de «  prisonnier politique », les États français et espagnol démontrent, par ce traitement particulier, que les militants incarcérés sont, comme ils le revendiquent, des prisonnier-e-s POLITIQUES !

Aujourd’hui, et depuis la proposition de Batasuna présentée au Vélodrome d’ Anoeta le 18 novembre 2004, de nouvelles opportunités semblent apparaître pour qu’une solution politique et démocratique soit trouvée au conflit basque. Les prisonniers politiques basques, en tant qu’acteurs du conflit, participerons obligatoirement à cette possible résolution. Maintenir, aujourd’hui encore, ces politiques discriminatoires, n’est pas aller dans le sens de la paix. C’ est la raison pour laquelle, dès maintenant, la dispersion et l’éloignement doivent cesser.

Encore une fois, nous envoyons notre salut fraternel et internationaliste à la famille et aux amis de Jose Angel. Nous saluons le parcours de ce militant, qui a été pendant plusieurs années conseiller municipal dans sa ville natale, pour la formation de la gauche indépendantiste Herri Batasuna. AGUR ETA OHORE ! HERRIAK EZ DU BARKATUKO !

LES PRISONNIER-E-S POLITIQUES BASQUES AU PAYS BASQUE !

RAPPROCHEMENT ET AMNISTIE !

RECONNAISSANCE DU STATUT DE PRISONNIER POLITIQUE POUR LES PRISONNIERS POLITIQUES BASQUES

A CONFLIT POLITIQUE, SOLUTION POLITIQUE !

NEGOCIATIONS !

SPBL-Paris 2005-10-31


Précédent Haut de page Suivant