Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 22 septembre 2005

- Kurde


Actualité autour de la question kurde.

22 septembre 2005 (Dozame.org). Ahmet DERE : Après 82 ans la Question Kurde

Depuis la création de la république turque le 29 octobre 1923, la question kurde est niée en Turquie. Malgré le soutien des Kurdes dans le travail pour la création de la république, l’identité kurde n’a pas été reconnue.

Dans l’histoire des Kurdes plusieurs révoltes ont eu lieu. Ces révoltes étaient, soit contre les Ottomans, soit contre la république turque, et elles n’ont jamais été victorieuses. Toutes ont été réprimées par la force. Des dizaines de milliers de personnes ont perdu la vie dont la souffrance continue jusqu’à maintenant.

Le premier ministre turc Recep Tayip Erdogan a avancé d’un pas vers une solution à la question kurde. Le 10 Août 2005 il a rencontré un groupe d’intellectuels turcs à propos de la question kurde. C’est un premier exemple dans l’histoire de la république turque. C’est la première fois qu’un haut dirigeant turc avance tellement vers la question kurde. Il est positif de voir de tels développements en Turquie.

Il faut rappeler que, depuis le 1er juin 2005, la lutte de libération nationale du Kurdistan est entrée dans une phase différente. Depuis, l’état turc intensifie de plus en plus ses opérations armées au Kurdistan. Malgré la bonne volonté des organisations kurdes, l’armée turque continue toujours de mener la sale guerre contre le peuple kurde. Chaque jour, il y a des affrontements entre les forces de la guérilla kurde et l’armée turque. Parfois aussi des civils perdent leur vie. La Turquie essaie de cacher cette guerre. De plus les dirigeants de l’armée font des appels à l’opinion publique turque pour qu’elle se mobilise contre les Kurdes. Cette situation continue encore au Kurdistan.

Dans ce processus, le premier ministre turc a progressé d’un pas vers la question kurde. Il s’est rendu au Kurdistan pour lancer des messages. Le 12 août dernier, il a été à Amed, où il y avait d’autres dirigeants de son gouvernement. Malgré le peu de Kurdes pour écouter ses messages, il a fait son discours devant les journalistes. Dans celui-ci, il a accepté l’existence de la question kurde en Turquie. Malgré les déclarations du premier ministre turc,et depuis le 20 août, la déclaration du cessez-le-feu unilatéral du mouvement kurde, les opérations armées turques se multiplient de plus en plus au Kurdistan. Ces opérations sont menées contre la population civile et la guérilla. C’est pourquoi il est difficile de dire que le discours de R. Tayip Erdogan a ouvert le chemin pour un processus démocratique.

Les 19 et 20 septembre 2005, la IIème Conférence sur la question kurde a été organisée au Parlement Européen à Bruxelles. Pendant ces deux jours, plusieurs responsables politiques de nombreuses formations européennes, ainsi que des responsables des associations et d’ONG des Droits de l’Homme, venant de Turquie, du Kurdistan, des Etats-Unis et des pays de l’Union Européenne, ont pris la parole. Dans tous les discours, la nécessité d’un dialogue entre le gouvernement turc et le mouvement kurde a été mentionnée. Nous pouvons dire que le point le plus mentionné a été cette volonté de dialogue. Le gouvernement et l’état turc n’étant pas présents, aucune réponse n’a été donnée par la Turquie. Lors de cette conférence, un appel a également été fait à l’Union Européenne de jouer un rôle afin de trouver une solution à cette question.

Même si les responsables européens étaient présents à cette conférence, la réponse européenne n’a pas été déterminée. Dans les jours à venir, pendant le processus de négociation, on verra quel sera le rapprochement européen à cette question.

En réponse aux appels des conférenciers, le Kongra-Gel a pris une décision de prolongation du cessez-le-feu pour une durée de 15 jours. La date d’ouverture des négociations pour l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, fixée au 3 octobre 2005 sera une limite dans ce processus.


Précédent Haut de page Suivant