Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 16 décembre 1999

- Anti-Fascistes


Solidarité avec Thomas Meyer-Falk

Le 16 décembre 1999 eut lieu une autre occupation, en soutien au prisonnier politique allemand Thomas Meyer-Falk, pour faire connaître son cas, dénoncer ses conditions de détention et demander sa réintégration dans une cellule normale.

La maison Rhenanie Palatina à Dijon, qui abrite le bureau consulaire d’Allemagne, fut donc investie par une trentaine de personnes, qui exigèrent que soient faxées aux autorités compétentes les revendications du collectif (note : cette campagne d’envoi de faxs est à l’initiative de l’ABC-Innsbruck).

Le tract distribué à l’occasion :

Solidarité avec Thomas Meyer-Falk

Thomas Meyer-Falk est un prisonnier antifasciste allemand de 28 ans incarcéré depuis 1996 pour un braquage de banque. Cette action qui l’a conduit en prison reflète ses convictions anticapitalistes radicales, convictions auxquelles il n’a pas renoncé et qui lui valent aujourd’hui une vengeance et un acharnement de la part de l’administration pénitentiaire dépassant largement les limites du tolérable. Il est depuis 1996 l’objet d’un traitement arbitraire et humiliant destiné à le casser physiquement et psychologiquement : long séjour en isolement carcéral, interdiction de recevoir des colis postaux, placement dans une cellule toute en fer, censure stricte de son courrier, interdiction de suivre des études universitaires, fouille quotidienne de sa cellule, fouille au corps plusieurs fois par semaine, obligation de rester seul lors de la promenade dans la cour, limitation de la quantité de journaux et magazines qu’il peut recevoir etc.

Thomas a continué à communiquer avec des militant-e-s à l’extérieur et à dénoncer ses conditions de détention. Son moral est resté bon et il a continué la lutte derrière les barreaux. L’administration a récemment décidé de franchir un seuil supplémentaire dans la torture en limitant le temps pendant lequel sa cellule est chauffée : elle ne l’est plus que de 6h à 7h le matin et 16h30 à 18h30 le soir. Le reste du temps, Thomas doit rester dans une cellule gelée, il ne peut s’asseoir pour lire, écrire ou poursuivre des activités simples et vivre une détention normale. La cellule étant en fer, la fenêtre ne fermant pas et l’hiver étant froid, il n’est pas difficile d’imaginer la torture que doit être son quotidien en prison.

Nous avons donc décidé de rendre visite au consulat d’Allemagne de Dijon afin que notre message soit faxé aux autorités compétentes et afin que Thomas soit immédiatement replacé dans une cellule aménagée et chauffée selon les normes. Nous sommes complètement solidaires du sort de Thomas et nous savons qu’il est à bout. Nous poursuivons un travail d’observation des abus en tout genre commis à l’encontre des détenu-e-s dans les pays "démocratiques" ou ailleurs, et le cas de Thomas nous a particulièrement alerté. Sa libération, qui était programmée pour 2010, a été repoussée ultérieurement par une peine de sûreté car il n’a pas renoncé à ses idées. Plus de 14 ans de privation de liberté devraient satisfaire les désirs sadiques de l’administration pénitentiaire, nous exigeons l’arrêt des harcèlements en tout genre dont il fait l’objet !

Dans un monde où toujours plus de richesses s’accumulent entre les mains d’un petit nombre de privilégiés, nous nous solidarisons avec les actions de Thomas et le considérons comme un prisonnier politique.

Encore une fois, des pays "démocratiques", où la torture n’existe pas, où les prisonnier-e-s d’opinion n’existent pas, violent leurs propres règles pour briser des prisonnier-e-s dont les convictions et la pratique représentent une trop grande menace.

LIBERTÉ POUR THOMAS MEYER-FALK !

ABC c/o Maloka, BP 536, 21014 Dijon Cedex


Précédent Haut de page Suivant