Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 4 septembre 2005

- Parti Communiste du Népal (Maoïste)


Népal : le chef des maoïstes annonce un cessez-le-feu de 3 mois (AFP)

KATMANDOU (AFP) - Le chef des rebelles maoïstes népalais a annoncé samedi un cessez-le-feu unilatéral et immédiat de trois mois, ouvrant la voie à un dialogue avec les principaux partis politiques pro-démocratiques pour une alliance contre le roi du Népal qui s’est arrogé les pleins pouvoirs. "C’est un cessez-le feu unilatéral de trois mois", a annoncé dans un communiqué le dirigeant des maoïstes Pushpa Kamal Dahal, alias Prachanda. "Pendant cette période, l’Armée de libération du peuple ne lancera pas d’offensive. Mais elle ripostera violemment en cas d’attaque de l’armée népalaise", a averti le chef de la rébellion maoïste qui souhaite que le cessez-le-feu contribue à l’instauration d’une "atmosphère propice" aux pourparlers. Les sept principaux partis politiques népalais ont annoncé, le 23 août, leur intention d’engager un dialogue avec les maoïstes à condition qu’ils cessent de tuer de civils, comme leur chef Prachanda leurs en avait donné l’assurance un mois auparavant. Les partis pro-démocratiques s’étaient déjà dit favorables dans le passé à des discussions avec les maoïstes à condition qu’ils déposent les armes. "Nous avons décidé de mettre en place un comité représentant les sept partis qui prendra l’initiative d’engager un dialogue avec les maoïstes", avait alors déclaré Laxman Ghimire, responsable du plus grand parti d’opposition, le Congrès népalais.

Le roi Gyanendra a limogé le 1er février sa coalition gouvernementale, qu’il accusait d’avoir échoué à mater la guérilla maoïste, avant de s’arroger les pouvoirs absolus. Ignorant les condamnations de nombreux pays, il avait promis de rétablir la sécurité, de mater la rébellion et de réinstaurer la démocratie dans les trois ans. Après ce coup de force, des centaines de personnes, militants politiques, syndicalistes étudiants, défenseurs des droits de l’Homme, journalistes ont été arrêtés et de nombreuses libertés fondamentales ont été suspendues.

Fin juillet, par le biais d’une toute puissante commission de lutte contre la corruption qu’il a créée, le roi avait fait condamner à deux ans de prison, pour corruption son ancien Premier ministre Sher Bahadur Deuba. Les offensives des maoïstes, qui contrôlent déjà une grande partie des campagnes, se sont intensifiées et l’armée a subi, début août, son plus important revers depuis févier. Face au danger croissant d’une opposition politique unie, le monarque avait renouvelé fin août son offre de dialogue aux principales formations politiques mais celles-ci l’avaient déclinée. Les maoïstes luttent depuis 1996 pour le renversement de la monarchie et la mise en place d’un régime communiste au Népal. Le conflit a déjà fait quelque 12.000 morts.


Précédent Haut de page Suivant