Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 28 juillet 2005

- Répression


Sarkozy regroupe la DST, les RG et la division antiterroriste de la PJ (AFP)

PARIS (AFP) - Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a confirmé jeudi le regroupement dans un même immeuble, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), de la DST, des Renseignements généraux et de la division antiterroriste de la Police judiciaire, qui donnera "une nouvelle dimension" à l’antiterrorisme français. Ce déménagement devrait intervenir "au cours du premier trimestre 2006", a-t-on indiqué à l’AFP de sources policières.

Ce transfert, qui fera cohabiter dans un même bâtiment les services de renseignement et "le bras armé" de la PJ dans ce domaine, va permettre de "gagner en efficacité", a déclaré Nicolas Sarkozy devant la presse, à l’issue de sa visite au siège parisien actuel de la Direction de la surveillance du territoire (DST), dans le 15e arrondissement.

Le prédécesseur de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur, Dominique de Villepin, avait déjà évoqué au mois d’avril le regroupement des services de police en charge du renseignement.

Le déplacement du ministre au siège de la DST a été l’occasion pour le ministre de remercier les "quelque 1.700 agents de la DST" pour "le travail qu’ils engagent" et de leur confirmer officiellement leur "déménagement dans des nouveaux locaux sécurisés".

Selon des sources policières, il ne s’agit "nullement d’une fusion entre la DST et les Renseignements généraux" (RG), comme l’éventualité en avait été un moment évoquée. En revanche, ce rapprochement permettra "davantage de perméabilité entre (ces) services", selon les mêmes sources.

"Beaucoup du travail de la police repose sur la mutualisation du renseignement, sur la capacité de travailler en réseau, en équipe, chacun avec sa propre culture, avec sa propre expérience", a résumé M. Sarkozy.

Ce rapprochement, fait-on valoir au ministère de l’Intérieur, va offrir aux services de renseignement de nombreux avantages : "mutualisation des moyens, échange de méthodes", mais uniquement "sur les domaines qui se chevauchent". Ce qui exclut le contre-espionnage, dont ne s’occupent pas les RG, la veille des banlieues ou la surveillance des sectes non effectuée par la DST.

Il y a une "nécessité de renforcer le travail en commun, de procéder à une rationalisation de l’organisation de ces services, notamment pour la détection précoce des réseaux, des filières terroristes quelle que soit leur origine, interne ou internationale", selon la direction générale de la Police nationale.

Outre le renseignement pur, le "pool antiterroriste" de Levallois comprendra la Division nationale spécialisée de la direction centrale de la Police judiciaire, la DNAT.

La DNAT, qui a reçu jeudi le renfort de 13 fonctionnaires et recevra celui de 16 autres dès le 1er septembre, soit un effectif total de 88 policiers, va également évoluer.

Davantage tournée, depuis la fin des enquêtes sur les attentats à Paris en 1995, vers le "terrorisme intérieur" (basque et corse), la DNAT va "réactiver" son action contre le terrorisme d’origine islamique.

Martine Monteil, directeur central de la PJ française, l’avait annoncé le 28 juin : "Je viens de réactiver la lutte antiterroriste. La direction nationale antiterroriste (DNAT) fait très bien son travail contre l’ETA, ainsi qu’en Corse. Mais on a abandonné notre travail sur l’islam radical, un problème extrêmement important dans notre société", avait-elle déclaré.


Précédent Haut de page Suivant