Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 10 juin 2005

- Luttes & Prison


Début de mutinerie à Nantes et autres news

Début de mutinerie à Nantes et autres news

*** début de mutinerie à la MA de Nantes*****

Une trentaine de détenus de la maison d’arrêt de Nantes ont refusé de réintégrer leur cellule lundi après s’être barricadés dans la cour et l’intervention des forces de l’ordre a été nécessaire pour un retour au calme selon des communiqués de l’Ufap et de la CGT reçus mardi.

L’incident est survenu lundi, vers 17h30, à l’issue de la promenade des détenus. "Les détenus ont détérioré la cour de promenade, arrachant la guérite de surveillance et des plaques de béton", selon un communiqué de la CGT.

D’après un communiqué de l’Union fédérale autonome pénitentiaire (Ufap), ils auraient aussi "mis le feu à des couvertures, des oreillers, etc...".

Le calme est revenu en fin de soirée après intervention des forces de l’ordre, CRS et Equipes régionales d’intervention et de sécurité (Eris), ont indiqué les syndicats.

Les deux syndicats dénoncent la surpopulation carcérale, soit "400 détenus pour 291 places" (soit une densité carcérale de 137%).

La CGT a réclamé d’urgence le transfert de "certains détenus" et pose la question de la fermeture de l’établissement.

L’Ufap demande le "transfert des détenus meneurs" mais aussi "le renfort de personnel avant l’été", des sanctions contre les "casseurs", le "désencombrement" de l’établissement et "la programmation de construction d’une nouvelle maison d’arrêt".

En France la densité carcérale, c’est à dire la surpopulation calculée en nombre de détenus par rapport au nombre de places officielles, est de 115% (58.275 personnes incarcérées au 1er février 2005 pour 50.672 places).

****Sequedin : les matons pas contents !******

Une centaine de surveillants ont manifesté sur leur lieu de travail pour demander de meilleures conditions de sécurité

Le blocus de la prison de Sequedin s’est organisé tôt ce jeudi 9 juin par les agents de surveillance de la prison. Ces derniers réclament le recrutement d’une quinzaine d’agents et l’achat de matériel pour améliorer leurs conditions de travail.

Dès 6h30, les surveillants ont bloqué l’accès aux véhicules cellulaires empêchant ainsi les transferts de détenus au départ et à l’arrivée de Sequedin. Le mouvement s’est prolongé jusqu’à 9h30, heure à laquelle, une compagnie CRS les a délogés dans le calme. Mais pour les agents de surveillance, l’opération a fonctionné : il s’agissait d’alerter leur direction régionale à propos de difficultés rencontrées dans l’accomplissement de leur travail.

Selon les salariés-manifestants et les représentants syndicaux sur place, il manque une quinzaine de surveillants pour encadrer comme il convient les quelque 600 détenus de la prison de Sequedin (actuellement, les surveillants sont 194 sur le site).

Les manifestants ont également réclamé des talkies-walkies et des caméras de surveillance supplémentaires. A l’issue du mouvement, des discussions étaient prévues à ce sujet entre représentants syndicaux et la direction de la prison.

Il y a quelques jours, la prison de Sequedin, ouverte le 4 avril, avait déjà attiré l’attention des médias juste après le suicide d’un détenu. Neuf, moins "chaleureux" que la prison de Loos d’où sont venus la plupart des détenus, le centre de Sequedin avait été décrit comme une prison froide, où les conditions de détention - un seul détenu par cellule - seraient paradoxalement plus difficile qu’ailleurs. Après le suicide du détenu, la question de l’isolement des détenus avait notamment été posée.


Sources : Indymedia Paris
Précédent Haut de page Suivant