Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 14 mars 2003

- Luttes & Prison


Prisons : Dominique Perben annonce une série de mesures pour limiter les risques d’évasion (AP)

PARIS (AP) - Deux évasions de détenus dangereux en moins d’une semaine, c’est humiliant pour un ministre de la Justice. Dominique Perben a réagi vendredi en annonçant une série de neuf mesures destinées à renforcer la sécurité qui suscitent les critiques des syndicats de gardiens de prison.

Auparavant, le ministre a tancé les directeurs régionaux de l’Administration pénitentiaire et leur a fait savoir que des têtes tomberaient si d’autres évasions se produisaient après l’annonce de ce train de mesures.

Au nombre de celles-ci, le garde des Sceaux a mis en avant les fouilles systématiques des détenus lors de chaque extraction de cellule, le recours à l’anonymat des gardiens qui en seront chargés (ils porteront une cagoule), la généralisation d’un régime différencié de détention des prisonniers dangereux, la rotation plus rapide de ceux-ci dans les établissements pénitentiaires, et un programme de fouilles des cellules...

Ce dernier point a été appliqué vendredi à l’aube dans les prisons des Baumettes à Marseille et de Fresnes (Val-de-Marne) d’où s’est échappé mercredi matin Antonio Ferrara.

La pêche a été maigre. Quatre téléphones portables ont été retrouvés aux Baumettes (1.559 détenus pour 1.272 places) ; et quelques boulettes de résine de cannabis et des couteaux de cantine aiguisés dans les deux maisons d’arrêts, a-t-on appris de sources syndicales.

Les syndicats de surveillants de l’Administration pénitentiaire sont plus que réservés face aux mesures annoncées de Dominique Perben qui ne sont, selon eux, qu’une relecture des règlements.

"C’est un verre d’eau pour éteindre un incendie", estime Frédéric Grandcolas, secrétaire général de l’Union fédérale autonome pénitentiaire (UFAP). "Ces mesures ne sont que la réactualisation du code de procédure pénale et des règlements qui régissent la population carcérale".

"C’est pour amuser la galerie. La fouille systématique est prévue dans le règlement", a de son côté Christophe Marques, secrétaire général du Syndicat national pénitentiaire Force Ouvrière à l’Associated Press. "Je ne vois pas comment dans l’immédiat on va pouvoir régler les problèmes".

Le déménagement régulier des détenus dangereux de leur cellule et leur incarcération dans les quartiers sécurisés des prisons pour limiter les risques d’évasion figure déjà dans le Code de procédure pénale et se pratique dans les faits.

Le transfert systématique fait hurler les syndicats qui ne cessent de déplorer le manque d’effectifs. "On ne va pas pouvoir transférer tous les quatre matins des loustics comme Ferrara" ou Joseph Menconi qui s’est évadé le 7 mars de la maison d’arrêt de Borgo (Haute-Corse), a réagi Frédéric Grandcolas.

Dominique Perben a assuré que ce régime d’incarcération différencié pour les détenus les plus dangereux n’était pas un retour déguisé vers les Quartiers de haute sécurité (QHS), disparus avec l’arrivée de la gauche en 1981.

Le ministre a par ailleurs affirmé que des fonds seraient débloqués pour acheter des dispositifs pour brouiller les communications des portables dans les lieux où seront incarcérés les détenus dangereux.

Les syndicats doivent être reçus mardi matin au ministère de la Justice. Lundi, l’UFAP et FO appellent les surveillants de prison à un débrayage d’une heure pour protester contre les conditions de travail.


Précédent Haut de page Suivant