Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 1er mai 2006

- Kurde


Récapitulation des opérations de guerre au Kurdistan : 19 au 30 avril 2006.

Compilation réalisée par http://www.dozame.org/blog/index.php

− 19 avril 2006 (Amed) Les forces turques de sécurité ont conduit une opération militaire dans la montagne d’Arsek dans la zone de Dicle dans la province d’Amed au Kurdistan Nord. Les forces turques se sont retirées le 20 avril sans obtenir de résultat. (HPG-BIM. 26 avril 2006.)

− 22 avril 2006 (Amed) Les forces turques de sécurité à partir des unités d’Elazig, d’Aricak et de Dicle ont conduit des opérations militaires dans le secteur de « Martyr Brusk » dans la province d’Amed (Diyarbakir) au Kurdistan Nord (Turquie du sud-est). Des missions « de recherche et de destruction » ont été effectuées dans les régions d’Arsek et de Heredan, alors que des missions de reconnaissance étaient menées sur les hauteurs d’Uckula. Les forces turques se sont retirées le 23 avril, laissant des unités de scouts en arrière pour davantage de reconnaissance. (HPG-BIM. 26 avril 2006.)

− 23 avril 2006 (Bokan) Les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK) ont revendiqué une attaque contre des contrebandiers de drogue dans la ville de Bokan au Kurdistan Est (Iran du nord-ouest). Un contrebandier de drogue a été tué et deux autres ont été sérieusement blessés. Les noms des contrebandiers de drogue n’ont pas pu être obtenus. Depuis quelques temps les autorités iraniennes facilitent le travail des dealers au Kurdistan Est afin d’aliéner certaines couches de la population. (ANF. 23 avril 2006.)

− 23 avril 2006 (Besta) Deux affrontements se sont produits entre des guérilleros Kurdes des HPG et des commandos turcs dans la région de Sehriban de Besta (Besteler) dans la province de Sirnak au Kurdistan Nord (Turquie du sud-est). Huit soldats turcs ont été tués et six autres ont été blessés dans le premier combat. Trois guérilleros des HPG qui étaient restés coincés à l’intérieur du dispositif des forces turques ont été tués dans un deuxième combat. Les HPG ont identifié les martyrs comme étant les guérilleros Hirisan Ahmed (Dilxwas), 25 ans, de Haseki (Kurdistan Ouest, Syrie), Sakir Atas (Demhat), 26 ans, de Van (Kurdistan Nord, Turquie) et Sizor Hasan (Ciwan), 26 ans, de Halep (Aleppo, Kurdistan Ouest, Syrie). (HPG-BIM. 26 avril 2006.)

− 24 avril 2006 (Mersin) Un guérillero Kurde des HPG qui avait été arrêté les forces de sécurité turques le 10 avril dans la ville de Mersin, s’est suicidé dans sa cellule d’isolement le 20 avril dans la prison de Type-E de Mersin. Les HPG ont identifié le martyr comme étant Mehmet Alkan (Harun), 27 ans, de Van. Une lettre laissée par Alkan indique qu’il a pris la décision de mettre fin à sa vie pour protester contre l’isolement du Chef national Kurde Abdullah Ocalan et pour protester contre les efforts faits par les autorités de la prison pour le transformer en informateur. (ANF. 20 et 24 avril 2006.)

− 24 avril 2006 (Haci Umran) Les forces de sécurité iraniennes ont mené des opérations militaires contre les guérilleros Kurdes des HPG sur des positions des zones frontalières de Haci Umran et de Berdenaze. Les opérations consistaient en des bombardements avec des fusées de Katyusha. L’opération a fini sans succès le 26 avril. (HPG-BIM. 26 avril 2006.)

− 25 avril 2006 (Istanbul) Les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK) ont revendiqué l’explosion sur la rue d’Ebu Ziya de la zone de Bakirkoy d’Istanbul. 31 personnes ont été blessées dans l’explosion. "Aussi longtemps que le massacre, la torture et le mensonge continueront à l’encontre du peuple Kurde en Turquie, les bombes continueront également," ont déclaré les TAK dans leur communiqué. (ANF. 25 avril 2006.)

− 25 avril 2006 (Zelê) Les forces de sécurité iraniennes ont commencé des opérations militaires contre les guérilleros Kurdes des HPG à la frontière avec le Kurdistan Sud (Irak du nord) dans les secteurs de Bane, Serdeste et Zele. Les opérations continuent toujours. (HPG-BIM. 26 avril 2006.)

− 25 avril 2006 (Amed) À 2 heures du matin (02:00 EEST), les forces turques de sécurité ont conduit une opération militaire sur les hauteurs de Segamert dans la zone d’Akdag d’Amed dans le Kurdistan Nord. L’opération a continué jusqu’à la soirée du même jour quand les militaires turcs se sont retirés sans n’obtenir aucun résultat. (HPG-BIM. 27 avril 2006.)

− 26 avril 2006 (Haftanin, Zaxo) L’artillerie turque a bombardé avec des obusiers des positions de guérilleros dans la région de Haftanin de la province de Zaxo dans le Kurdistan Sud (Irak du nord). Les secteurs affectés étaient Geliye Pisaxa, Pirbila, Perax, Sesdara, Sehid Berivan, Seranis, Elanis et les collines de Partizan du côté de la frontière du Kurdistan Sud. Des civils ont été forcés d’évacuer avec l’aide des guérilleros des HPG. Alors qu’aucune perte humaine n’était rapportée, les dommages matériels étaient étendus. (HPG-BIM. 27 avril 2006.)

− 26 avril 2006 (Istanbul) Les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK) ont revendiqué la responsabilité de la destruction d’une usine chimique dans la région industrielle d’Ikitelli à Istanbul le 24 avril. Au moins trois personnes ont été blessées dans l’explosion. (ANF. 26 avril 2006.)

− 26 avril 2006 (Dersim) Trois soldats turcs ont été tués et un soldat sérieusement blessé quand la base militaire turque de Halbori a été attaquée par une unité des forces spéciales des HPG autour de 9:40 P.m. (21:40 EEST). (HPG-BIM, 26-27 avril 2006.)

− 27 avril 2006 (Dersim) Les forces turques de sécurité ont effectué un parachutage escorté par des hélicoptères de combat Cobra dans les secteurs de Zergoyit et de Rengul dans la province de Dersim. Une de ces unités a été attaquée par les combattantes féminines des HPG (YJA-STAR). On a rapporté qu’un soldat turc avait été tué et deux autres blessés. La majorité des forces turques a fait retraite dans la soirée, laissant sur place des commandos et des unités de surveillance. (HPG-BIM. 29 avril 2006.)

− 28 avril 2006 (Dersim) Les forces de sécurité turques ont mené des opérations militaires dans la zone de Kutudere dans la province de Dersim au Kurdistan Nord. Les opérations continuaient le 29 avril. (HPG-BIM. 29 avril 2006.)

− 28 avril 2006 (Kelaresh) Les forces turques et iraniennes de sécurité ont conduit une opération militaire commune dans la montagne de Merede dans la zone de Kelaresh au Kurdistan Sud. L’armée iranienne a mené ses troupes jusqu’aux villages de la frontière de Piran, de Heystirk, de Kalikan, de Suterese, de Dolabe, de Destane et de Xallila. (HPG-BIM. 29 avril 2006.)

− 29 avril 2006 (Mahabad) Un total de quatre soldats iraniens a été tué et quatre autres ont été sérieusement blessés dans les combats avec des guérilleros des HPG dans les montagnes de Karig et de Herme dans la zone rurale de Mahabad au Kurdistan Est. La ‘Baztab News Agency’, dirigée par un ancien responsable des gardes de la Révolution iranienne a confirmé que trois soldats avaient été tués. (HPG-BIM. 29 avril 2006.)

− 29 avril 2006 (Serdesht) Les guérilleros des HPG ont tendu une embuscade à un convoi militaire iranien sur la route entre Mirava et Elbatan dans la zone de Serdesht à 9 heures du matin (09:00 IRDT). Deux véhicules ont été visés et l’un a été totalement détruit. Cinq soldats ont été tués et cinq autres blessés. (HPG-BIM. 30 avril 2006.)

− 29 avril 2006 (Enzi) Une commandante Kurde des HPG a averti le régime iranien qu’une guerre de guérilla sera engagée profondément contre l’Iran si les forces iraniennes continuaient à conduire des opérations militaires contre les guérilleros Kurdes des HPG. (ANF, AFP. 29 avril 2006.)

− 29 avril 2006 (Shino) Huit soldats iraniens ont été blessés quand les guérilleros de HPG ont fait exploser une bombe télécommandée sous leur véhicule dans Zewe pendant une opération militaire iranienne près de la frontière avec le Kurdistan Sud (Irak du nord). Les soldats ont été évacués à l’hôpital d’Urmiye pour chirurgie. Leur état n’a pas pu être obtenu. (ANF. 29 avril 2006.)

− 30 avril 2006 (Marmaris) Les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK) ont revendiqué l’attaque à la bombe du 28 avril contre l’hôtel Santimantal dans la ville de Marmaris en Turquie occidentale. Les TAK annoncé que les villes turques d’Istanbul, d’Antalya, de Marmaris, de Mugla, de Bodrum, d’Alanya, de Fethiye, de Pamukkale, de Cesme, de Kusadasi et de Manavgat étaient les futures cibles de leurs attaques à la bombe. Les TAK ont averti les étrangers de ne pas visiter la Turquie. "Ne venez pas en Turquie et ne soutenez pas un régime et ses politiciens mercantiles qui ont du sang sur leurs mains et qui conduisent une guerre contre le peuple [Kurde]. Chaque dépense faite par vous est retourné sur le peuple Kurde et ses enfants sous la forme de balles et de bombes " ont déclaré les TAK dans leur communiqué.(ANF. 30 avril 2006.)

Compilation faites à partir des dépêches en turc ou en kurde des agences de presse ANF et DIHA, et des communiqués du service de presse et de communication des HPG (HPG-BIM).

Nouveaux bombardements iraniens contre le PKK dans le nord de l’Irak

SOULEMANIYAH (Irak), 1 mai 2006 (AFP) - 10h30 - Les forces armées iraniennes ont bombardé lundi des positions du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), dans le nord de l’Irak, pour la seconde journée consécutive, contraignant à la fuite des dizaines de familles, a indiqué le groupe séparatiste kurde.

"Les Iraniens ont à nouveau bombardé les positions du PKK de 21H00 dimanche à 05H00 lundi. Des dizaines de familles ont été contraintes à quitter leurs foyers", a déclaré à l’AFP Roustom Joudi, un responsable du PKK.

"Nous avons subi des pertes", a-t-il ajouté, sans préciser combien.

Les soldats iraniens ont concentré leurs tirs sur des positions situées à proximité des villages montagneux de Laradou, Roushga et Qalaa Touka, à quelques 190 km au nord de la ville de Soulemaniyah, capitale de la province du même nom, a précisé le responsable du PKK.

Pour sa part, Aref Rushdie, un responsable de l’UPK (Union patriotique du Kurdistan, parti du président Jalal Talabani), a indiqué à l’AFP que les bombardements iraniens se poursuivaient lundi dans la journée près de la localité de Rania et sur les villages alentours au Kurdistan, proche de la frontière iranienne, à quelque 200 km au nord-est de Bagdad.

"Les bombardements de l’artillerie iranienne ont été intenses jusqu’à 07H30 locales (03H30 GMT), puis des tirs sporadiques leur ont succédés", a ajouté Aref Rushdie.

Il a indiqué que des centaines de villageois kurdes fuyaient la zone des bombardements, qui ont notamment détruit une voiture et une école.

Aref Rushdie a encore estimé que ces opérations militaires étaient vraisemblablement le résultat d’une coordination entre les forces turques et iraniennes.

Dimanche, le ministère irakien de la Défense a accusé l’Iran d’avoir "au cours des dernières 24 heures" bombardé des positions du PKK en Irak et d’avoir pénétré de 5 km à l’intérieur du territoire irakien, près de Haj Omran, dans la province d’Erbil.

Lundi, le porte-parole du gouvernement Gholam Hossein Elham a indiqué que l’Iran ne confirmait pas l’entrée de ses forces en Irak.

"Nous avons des accords de coopération sécuritaire avec les pays voisins et nous agissons dans le cadre de ces accords", a encore dit M. Elham.

Kurdistan Nord : Un soldat turc tué par l’explosion d’une mine.

ANKARA, 1 mai 2006 (AFP) - - Un soldat turc a été tué lundi dans le sud-est anatolien à majorité kurde par l’explosion d’une mine vraisemblablement posée par les rebelles séparatistes du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), a rapporté l’agence de presse Anatolie.

Le militaire marchait sur un sentier proche d’une base militaire à Cukurca, dans la province de Hakkari, riveraine de l’Irak, quand l’explosion s’est produite, a indiqué l’agence.

Le PKK a fréquemment utilisé des mines commandées à distance dans ses attaques contre les forces de sécurité turques.

L’armée turque a récemment massé des troupes à la frontière irakienne pour empêcher l’infiltration de militants du PKK -qui dispose de camps dans le nord de l’Irak- à la faveur de la fonte des neiges, facilitant le passage des montagnes séparant les deux pays.


Précédent Haut de page Suivant