Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 23 janvier 2003

- Palestinien


La représentante d’Addameer au Forum Social Mondial détenue par les autorités israéliennes

La représentante d’Addameer au Forum Social Mondial détenue par les autorités israéliennes.

Communiqué de presse - 23 janvier 2003

Addameer, association de soutien des prisonniers et de défense des droits humains s’inquiète du bien-être de Mme Abla Sa’adat, actuellement détenue par les autorités israéliennes dans une cellule d’isolement du camp de détention militaire de Beit El, au Nord de Ramallah. Mme Sa’adat a été arrêtée au poste frontière de Karamah (Pont d’Allenby) alors qu’elle voulait prendre l’avion de la Jordanie pour Porto Alegre, Brésil, afin d’y représenter l’association Addameer au Forum Social Mondial du 24 au 28 janvier 2003.

Mme Sa’adat a quitté son domicile à 7h30 ce mardi 21 janvier pour se rendre au poste frontière de Karamah. Elle a contacté une dernière fois sa famille vers midi pour les informer qu’elle attendait toujours pour traverser le côté israélien de la frontière. A 18h, la Directrice d’Addameer recevait une appel téléphonique d’un citoyen jordanien qui avait rencontré Mme Sa’adat vers 14h30. Il a rapporté à la Directrice qu’elle y attendait d’être interrogée par les Services de sécurité israéliens et qu’ils lui interdisaient d’appeler sa famille pour les avertir de son retard.

Après 22h, elle n’avait toujours pas retrouvé son fils à Amman qui devait la conduire à l’aéroport. L’avocat d’Addameer a alors appelé les autorités israéliennes à Karamah pour se renseigner sur la situation de Mme Sa’adat. Ils ont refusé de confirmer sa détention.

Le 22 janvier, l’avocat a tenté sans succès de localiser Mme Sa’adat. Son nom ne se trouvait pas sur les listes de personnes détenues dans les prisons israéliennes. A 9h le 23 janvier, plus de 40 heures après qu’on l’ait aperçue pour la dernière fois, l’avocat fut finalement informé que Mme Sa’adat était maintenue dans une cellule d’isolement de la section de Ohel du camp de détention militaire de Beit El. A ce moment, l’avocat ne sait toujours pas s’il est autorisé à lui rendre visite.

Mme Sa’adat, âgée de 47 ans et mère de quatre enfants est une militante pour les droits des femmes et les droits humains de longue date. Elle se rendait au Forum Social Mondial, une rencontre qui rassemble plus de 80 000 personnes pour discuter des stratégies et des actions afin d’aboutir à un monde plus démocratique et plus juste basé sur le respect des droits humains. Mme Sa’adat est l’épouse de Ahmad Sa’adat, secrétaire général du FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine) qui est détenu sans accusation ni procès par les Services de sécurité palestiniens depuis le 15 janvier 2002. Il fut transféré à la prison de Jéricho avec cinq autres détenus sous la surveillance de gardiens anglais et américains, résultat d’une négociation politique avec Israël pour en finir avec le siège du complexe présidentiel d’Arafat à Ramallah en mai 2002. (Pour plus d’informations : www.addameer.org/paprisoners/index.html/) Ahmad Sa’adat est toujours détenu malgré une décision de la cour suprême de justice palestinienne qui, le 3 juin 2002 ordonnait sa mise en liberté immédiate étant donné qu’il n’y avait aucune charge contre lui. Il vient d’arrêter une grève de la faim de 3 jours en protestation de sa détention illégale depuis un an. Son frère, Mohammad Sa’adat fut assassiné le 20 août 2002, victime de la politique israélienne de " meurtres ciblés ".

Addameer dénonce la détention de Mme Sa’adat comme un acte supplémentaire d’intimidation et de terreur imposé à toute la population palestinienne et en particulier aux militants et aux familles de prisonniers politiques. Ce climat de terreur est renforcé par l’humiliation quotidienne infligée par les forces d’occupation israéliennes aux check points, dans les villes et villages occupés de la Cisjordanie et de Gaza, à l’intérieur des maisons qui sont systématiquement fouillées, par les arrestations arbitraires massives et l’emprisonnement des militants et leaders communautaires, qu’ils soient politiques, civiques, sociaux ou religieux ; par les " meurtres ciblés " sans discrimination, l’assassinat de leaders palestiniens ou d’individus innocents ; par le transfert forcé de la population par l’expulsion et la destruction de leur maison au bénéfice de l’expansion des colonies ; par l’utilisation quotidienne démesurée de la force contre la population civile menant à la mort d’au moins un Palestinien par jour ; par les couvre-feu interminables et la fermeture des villes qui ont paralysé le développement de la communauté palestinienne.

Addameer demande la libération immédiate de Abla Sa’adat n’étant accusée d’aucun crime et tient les autorités israéliennes pour responsable direct de sa sécurité et son bien-être. Addameer s’inquiète de la santé de Mme Sa’adat qui souffre de graves problèmes de dos. Addameer appelle également la communauté internationale à intervenir en faveur de Mme Sa’adat pour sa libération immédiate, en outre de la libération de tous les prisonniers palestiniens détenus par Israël sans accusation ni procès, de l’arrêt des arrestations arbitraires comme forme de punition collective.

Des lettres de protestations sont à envoyer à :

Ariel Sharon Premier Ministre 3 Kaplan Street, PO Box 187, Kiryat Ben-Gurion, Jérusalem 91919 Fax + 972 2 651 2631 Email : rohm@pmo.gov.il

Uzi Landau Ministre de la Sécurité Publique Kiryat Hamemshala, PO Box 18182, Jérusalem 91181 Fax : + 972 2 584 7872

Meir Sheetrit Ministre de la Justice 29 Shala al-Din Street, Jérusalem 91010 Email : sar@justice.gov.il

Eli Yishai Ministre de l’Intérieur et Vice-Premier Ministre 2 Kaplan Street, PO Box 6158, Kiryat Ben-Gurion, Jérusalem 91061 Fax : + 972 2 670 1628 Email : sar@moin.gov.il

Elyakim Rubinstein Avocat Général/Conseiller juridique du gouvernement 29 Salah al-Din Streer, Jérusalem 91010 Fax : + 972 2 628 5438


Sources : Addameer
Précédent Haut de page Suivant