Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 29 janvier 2006

- Luttes & Prison


France - L’appel de Clairvaux, réponse désespérée à l’allongement des peines (AFP)

dimanche 29 janvier 2006, 9h37

PARIS (AFP) - La demande de rétablissement de la peine de mort par dix condamnés à la perpétuité de la centrale de Clairvaux est un rappel amer du désespoir des longues peines, enfermés sans perspective de sortie alors que les condamnations et leur exécution ne cessent de s’allonger. "Assez d’hypocrisie ! Dès lors qu’on nous voue en réalité à une perpétuité réelle, sans aucune perspective effective de libération à l’issue de notre peine de sûreté, nous préférons encore en finir une bonne fois pour toute que de nous voir crever à petit feu", écrivent ces condamnés qui se qualifient d’"emmurés vivants" dans leur appel. Entre 2001 et 2005, le nombre de condamnés à des peines de 20 à 30 ans est passé de 915 à 1.384.

Les perpétuités prononcées ont en revanche légèrement diminué pour s’établir à 538 contre 591.

Mais, selon une enquête de la chercheuse Annie Kensey, chargée d’étude à l’Administration pénitentiaire, portant sur la période 1995-2005, la durée moyenne d’incarcération pour les perpétuités a augmenté de trois ans depuis la fin des années 80.

Au 1er octobre 2005, 1.399 détenus étaient incarcérés pour des peines de 20 à 30 ans et 519 à perpétuité.

"Les peines prononcées sont de plus en plus longues et il y a de moins de moins de libération conditionnelle", souligne le président de l’Association nationale des juges d’application des peines (ANJAP), Michael Janas.

"Les dernières affaires comme le meurtre de Nelly Crémel ont rendu la décision de libération conditionnelle très difficile pour les magistrats", reconnaît-il.

Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy avait déclenché une polémique l’été dernier en déclarant que le juge qui avait accordé une libération conditionnelle à l’un des deux meurtriers présumés de cette femme de 37 ans devait "payer pour sa faute".

L’allongement des peines prononcées et de leur exécution est "une tendance observée depuis 15/20 ans et s’aggrave à chaque réforme", souligne Martine Herzog-Evans, spécialiste de l’application des peines.

La loi récidive votée en décembre dernier a encore allongé la période pendant laquelle le condamné à perpétuité ne peut demander une libération conditionnelle.

Ce "temps d’épreuve" a été porté de 15 à 18 ans et même à 22 ans si le condamné est récidiviste.

Les "périodes de sûreté", c’est-à-dire la peine minimum à effectuer prononcée au moment de la condamnation, peuvent être portées par les cours d’assises à 22 ans en cas de perpétuité, voire 30 ans pour les crimes les plus graves sur mineurs, ou les 2/3 de la peine.

"On a introduit en 1994 dans le code pénal, une peine +excluante+ de 30 ans qui n’existait pas. On s’imagine protéger la société mais au-delà de 15 ans, la peine n’a plus de sens. Réinsérer un condamné après 20 ans de détention, c’est quasiment impossible", souligne un ancien directeur de prison.

Le problème des longues peines a récemment été illustré avec le procès de la tentative d’évasion de Moulins-Yzeure de trois détenus, dont un ancien membre d’Action Directe Régis Schleicher, condamné deux fois à perpétuité, incarcéré depuis 1984 et dont les demandes de libération conditionnelle ont été rejetées.

"Que reste-il comme échappatoire sinon l’évasion ou le suicide", avait plaidé Me Jacques Vergès, son avocat, devant le tribunal de Paris.


Précédent Haut de page Suivant