Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 23 décembre 2005

- Lutte contre le TAV


Turin : 50 000 personnes contre le TGV

La manifestation du 17 décembre 2006 à Turin a rassemblé 50.000 personnes contre le TGV Lyon-Turin, d’après les organisateurs/ices. En queue de manif, partis (écolos, communistes), centres sociaux et anarchistes, syndicats (autonomes, métallos). En tête, les habitant-e-s de la Vallée de Suse, qui représentaient peut-être les deux tiers des présent-e-s. Des drapeaux NO TAV [non au TGV] par milliers, agités à bout de bras ou même ornant les balcons des rues parcourues. Des pancartes anti-TGV, arborant le nom des villages de la vallée. Des banderoles comme celle des instituteurs/ices : "Le Val de Suse n’est pas un corridor, il ne doit pas devenir un désert". Et tout à l’avant, un petit troupeau de maires ceints de leur écharpe vert-blanc-rouge, et parqués de près par un service d’ordre à l’agitation comique.

Il n’y avait pas lieu de s’affoler : la manifestation a été pacifique au possible. Les médias et le gouvernement avaient prédit une manif violente, une Turin dévastée par les anarcho-insurrectionnalistes. A tel point que le maire de Turin avait essayé de la faire annuler, et que les maires de la vallée s’étaient plutôt lancé-e-s dans l’organisation d’une "kermesse culturelle" anti-TGV, dans un parc de banlieue, à laquelle ont participé Dario Fo et un humoriste très connu en Italie, Beppe Grillo. Le parcours du cortège évitait sans doute volontairement le centre-ville et ses boutiques. Finalement, pas de casse du tout... D’ailleurs le lendemain, les médias mentionneront rarement les anarchistes dans leurs longues descriptions de la manifestation. Pourtant le cortège anarchiste rassemblait des centaines de personnes. Mais la FA Turinoise explique : "pointés du doigt par les médias pendant des jours et des jours comme des violents assoiffés d’affrontements, notre présence dans la manifestation a été effacée par les mêmes médias, déçus que les anarchistes n’aient pas voulu jouer le rôle qu’on leur assigne dans l’opérette de la désinformation médiatique."

http://italy.indymedia.org/news/2005/12/948813.php

Donc pour les institutionnels, les médias et les gouvernants, cette manif est un franc succès. Même Pisanu, ministre de l’Intérieur pro-TAV, a affirmé sa "satisfaction du déroulement pacifique du cortège". La seule "mauvaise note", c’est le lynchage, par des "jeunes" des "centres sociaux" milanais, d’un député de la Lega Nord (indépendantistes d’extrême-droite), sur le chemin du retour. Le politicien voulait monter par hasard dans le même train pour Milan que 400 manifestant-e-s ; les RG ont essayé de l’en dissuader mais devant son insistance, ils ont dépêché à ses côtés deux agents en civil de la police ferroviaire. Cela n’a pas suffi... "Je me suis fait agresser par une dizaine de personnes, parmi lesquelles aussi des femmes (...). J’étais dans un compartiment de première classe. Ils m’ont insulté et craché dessus. L’assaut a duré 20 minutes" confie-t-il depuis son lit d’hôpital, le nez cassé. Mais le maire le plus en vue dans le mouvement NO TAV, Ferrentino (démocratie chrétienne) s’est empressé de préciser que "la journée de contestation s’est terminée à 17h30" et que ce qui s’est passé plus tard n’avait plus rien à voir... (http://italy.indymedia.org/news/2005/12/949388_comment.php#949398)

A noter la présence de maires français du Nord-Isère, qui ont pris la parole à la tribune de la "kermesse", acclamés par la foule - qui n’attend que des signes de mobilisation de l’autre côté de la frontière. Quelques personnes ont distribué une invitation à une manif et un débat le 7 janvier à Chambéry. Sans doute plus d’info prochainement...


Sources : Indymedia Grenoble
Précédent Haut de page Suivant