Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 15 décembre 2005

- Kurde


Nouvelles du Kurdistan

Le journaliste Birol Duru est toujours derrière les barreaux

jeudi 15 décembre 2005

Communiqué de presse de RSF

Birol Duru, correspondant de l’agence de presse prokurde Diha, est incarcéré depuis quatre mois dans le sud-est de la Turquie, suite à son interpellation le 10 août dernier dans le village de Dinarbey. Le journaliste est poursuivi pour « collaboration avec le PKK », conformément aux articles 220 alinéa 7(« adhésion à une organisation armée ») et 314 alinéa 3 (« appartenance à une organisation criminelle ») du code pénal turc. Il se trouve actuellement à la prison de Diyarbakir (sud-est du pays).

« Les accusations hâtives émises par les autorités à l’encontre du journaliste mettent en évidence l’usage abusif du nouveau code pénal turc pour poursuivre les défenseurs des droits humains et les journalistes. La détention de Birol Duru est basée sur des articles mal formulés, dont le manque de précision permet aux autorités de réprimer les journalistes comme bon leur semble », a déclaré Reporters sans frontières.

Les autorités accusent Birol Duru d’avoir eu en sa possession une cassette vidéo montrant des militants du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) attaquer un véhicule militaire turc le 26 juillet dernier dans le village d’Eskibalta. Elles lui reprochent également d’avoir voulu faire parvenir cette cassette aux agences de presse et aux chaînes nationales. La gendarmerie de Dinarbey a saisi la caméra, l’enregistreur et l’appareil photo du correspondant afin que « les preuves ne soient pas anéanties ».

Les avocats du journaliste ont saisi tour à tour le tribunal de Karlovia, le tribunal correctionnel de Bingöl et la cour d’assises de Diyarkabir, pour demander sa libération, en vain. L’article 100 de la loi sur les procédures pénales stipule que l’accusé peut rester en détention « s’il y a risque d’évasion, s’il y a lieu d’anéantir, de dissimuler ou de modifier des preuves ou s’il y a lieu de danger ou de pression envers les témoins de la part de la personne interpellée ».

Le 17 novembre, Birol Duru a également été inculpé de « dénigrement des forces de sécurité », conformément à l’article 301 du code pénal turc, pour avoir publié via l’agence de presse Diha et en collaboration avec la section locale de l’Association turque des droits de l’homme (IHD), un communiqué déclarant que les forces de sécurité brûlaient des forêts à Bingöl et Tunceli (sud-est du pays).

Le tribunal de Diyarbakir n’a toujours pas décidé du sort de Birol Duru, ni de celui de Daimi Açig, membre de l’Association turque des droits de l’homme, interpellé avec le journaliste le 10 août.

La première audience du procès s’est déroulée le 8 décembre devant la 4e chambre d’assises de Diyarkabir. L’un des avocats de Birol Duru, Servet Özen, a contesté l’accusation, déclarant que la cassette n’appartenait pas à son client et que, dans tous les cas, il ne s’agissait que d’une cassette de propagande fournie par l’organisation à un journaliste. « Mon client a uniquement voulu informer l’opinion publique sur un fait existant », a commenté Servet Özen.

La prochaine audience a été fixée au 28 décembre.


Précédent Haut de page Suivant