Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 11 décembre 2005

- Répression


Chine : le responsable des forces de l’ordre arrêté après la sanglante répression d’une manifestation paysanne (AP)

dimanche 11 décembre 2005, 19h17

PEKIN (AP) - Après la sanglante répression d’une manifestation paysanne dans le village de Dongzhou dans le sud de la Chine, le gouvernement de la province de Guangdong a annoncé dimanche l’arrestation du commandant des forces de l’ordre qui ont ouvert le feu sur les protestataires.

Les "mauvaises" décisions de ce commandant sont responsables des décès survenus dans ce village côtier au nord-est de Hong Kong, selon un communiqué du gouvernement provincial. Aucun détail n’a été donné, ni le nom du responsable placé en garde à vue. Le communiqué ajoute que des spécialistes médicaux ont été envoyés dans le village pour s’occuper des blessés.

Selon les autorités, trois personnes sont mortes mardi quand les forces de l’ordre ont ouvert le feu, alors que les habitants, contactés par téléphone, parlent d’entre 10 et 20 morts. L’annonce publique de l’arrestation d’un responsable des forces de l’ordre est quasiment sans précédent dans la Chine communiste.

Samedi, l’agence officielle Chine nouvelle, citant un responsable local, avait affirmé que plusieurs centaines d’habitants armés de couteaux, barres de fer, explosifs et cocktails incendiaires avaient attaqué une centrale électrique mardi et s’en étaient pris à la police en "violation grave de la loi". Les policiers, poursuivait l’agence, ont été "contraints d’ouvrir le feu", faisant trois morts et huit blessés.

Dimanche, une centaine de policiers équipés de casques et de boucliers étaient déployés à Dongzhou, arrêtant des véhicules et recherchant des habitants de la localité. On ne signalait pas de violences, mais le climat était tendu, et des villageois s’en prenaient verbalement aux policiers. Des véhicule de police munis de haut-parleurs sillonnaient les rues, diffusant des messages rassurants : "Ayez confiance en le gouvernement. Ce dossier sera traité correctement".

Selon le gouvernement, le mouvement de protestation a pour origine des terres prises pour la construction d’une centrale électrique à éoliennes. Les habitants mentionnent eux une autre centrale, à charbon. Plusieurs témoins, s’exprimant sous couvert de l’anonymat par peur des représailles, expliquent que la fusillade a débuté mardi soir vers 18h. Des coups de feu sporadiques ont été entendus toute la nuit, pendant une douzaine d’heures.

"Nous étions terrifiés. Nous sommes tous restés à l’intérieur", dit un paysan vivant à proximité. "Même maintenant, nous restons tous chez nous à la nuit tombée". Un femme dit avoir entendu des gens crier "sauvez moi, sauvez moi !".

De telles tensions en milieu rural devant ces cas d’expropriations brutales ou guère indemnisées s’accroissent en Chine au fur et à mesure de l’industrialisation galopante. Le gouvernement a reconnu lui-même que plus de 70.000 conflits de ce type avaient été recensés en 2004.


Précédent Haut de page Suivant