Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 11 novembre 2005

- Répression


Violences urbaines : bilan stable, la mobilisation policière reste forte (AFP)

vendredi 11 novembre 2005, 8h36

PARIS (AFP) - Le bilan des actes de violence urbaine en France, quinze jours après le début des émeutes, était presque inchangé vendredi au petit matin, alors que les forces de l’ordre restaient mobilisées pour le long week-end du 11 novembre. Selon un bilan provisoire livré à 4h00 par la Direction générale de la police nationale, 395 véhicules ont été incendiés et 168 personnes interpellées partout en France. La veille, à la même heure, 394 voitures avaient brûlé et 169 personnes avaient été appréhendées.

Le bilan définitif qui sera livré dans la matinée peut toutefois encore infléchir la tendance générale, alors qu’il s’établissait pour la précédente nuit à 482 véhicules incendiés et 203 interpellations.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la 15ème nuit consécutive d’émeutes urbaines, sept policiers ont été blessés, dont quatre à Lyon qui ont subi un caillassage.

Particulièrement stable par rapport au précédent, ce bilan provisoire marque pour l’instant un coup d’arrêt à la tendance baissière enregistrée depuis les trois dernières nuits.

Il indique même une légère hausse en Ile-de-France, où 89 véhicules ont été brûlés contre 79 la nuit précédente, contrebalancée d’une baisse toute aussi légère en province, avec 306 véhicules brûlés contre 315 la veille, selon le même bilan provisoire.

Un dispositif "dense" avec 12.000 policiers et gendarmes chaque nuit est d’ailleurs maintenu pour le week-end du 11 novembre, avait annoncé jeudi le directeur général de la police nationale (DGPN) Michel Gaudin.

Les autorités sont mobilisées, alors que des appels à l’émeute à Paris ont circulé sur internet et par SMS, des rumeurs face auxquelles les services de renseignement sont cependant dubitatifs.

A Paris, 2.220 policiers et gendarmes seront notamment mobilisés pour la cérémonie marquant le 87ème anniversaire de l’armistice de 1918, sur les Champs-Elysées, à laquelle doit assister Jacques Chirac.

Comme chaque année, le président accompagné de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie et du ministre délégué aux Anciens combattants Hamlaoui Mekachera, s’inclinera à 11H00 devant la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

Jacques Chirac, qui s’était déjà brièvement exprimé dimanche, a déclaré jeudi à la presse que le pays était encore dans la période "du rétablissement de l’Etat de droit" et avait demandé aux parents de faire preuve de "responsabilité".

Plus tard, le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, invité par France 2 à l’occasion d’une émission spéciale sur la crise des banlieues, a pour sa part maintenu ses propos sur la "racaille" et les "voyous" qui font régner la "peur" dans certaines cités.

"Ce sont des voyous, des racailles, je persiste et je signe", a-t-il dit. Se faisant le porte-parole des habitants des cités, le ministre a évoqué leur sentiment d’insécurité. "Vous croyez que c’est amusant de rentrer chez soi la peur au ventre ?", a-t-il insisté.

Un couvre-feu pour les mineurs reste instauré dans cinq départements : Alpes-Maritimes (en partie), Somme (Amiens), Seine-Maritime (Rouen, Elbeuf et Le Havre) et Loiret (six communes dont Orléans). Dans l’Eure, au quartier de la Madeleine à Evreux, la mesure, qui concerne aussi les majeurs, est entrée en vigueur à 22H00.

A Belfort, le maire Jean-Pierre Chevènement a également décidé d’instaurer un couvre-feu à compter de vendredi 21H00 jusqu’à mardi 6h00 pour les mineurs non accompagnés de moins de 16 ans.

Le préfet de police de Paris a aussi interdit jeudi la vente et le transport de carburant au détail dans la capitale, pour éviter son usage à des fins incendiaires, une mesure adoptée dans d’autres départements et villes (Seine-et-Marne, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Drôme, Hérault, Eure-et-Loir, Charente, Landes, Rhône, Loiret, Var, à Amiens, Bordeaux, Caen et Lisieux).

M. Sarkozy a enfin été amené à s’exprimer sur la suspension de huit policiers jeudi, pour des "coups illégitimes" sur un jeune de 19 ans lundi à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

Deux des huit agents ont roué le jeune homme de coups, devant leurs collègues et une caméra de France 2 qui a filmé la scène, diffusée jeudi soir par la chaîne.

"J’ai pris la décision de sanctionner des fonctionnaires de police. Je n’accepterai aucun débordement des forces de l’ordre", a déclaré le ministre.


Précédent Haut de page Suivant