Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

La santé du Président Abdullah Ocalan est la santé du peuple kurde (Campagne pour la libération d’A. Öcalan)

Alors que les systèmes autoritaires et totalitaires sont surmontés un par un, que le statu-quo de la politique basée sur la négation et la répression appliquée sur le peuple kurde se résolut, que dans la réalité du XXIème siècle où la démocratie, les valeurs démocratiques, droits et libertés humanitaires sont les majoritaires principaux, la structure oligarchique de l’Etat turc qui constitue le contraire de tous ces développements et avancées qui sont survenus au fil de l’Histoire, ce système oligarchique persiste désespérément contre le déroulement naturel de l’Histoire.

A cet égard, depuis ces dernières quatre années, la politique pratiquée de l’Etat turc à l’encontre du Président Général du KADEK M. Abdullah OCALAN est la preuve de cette politique autoritaire de l’Etat turc. Les efforts du Président Général du KADEK M. Abdullah OCALAN qui défend avec un effort surnaturel et un niveau de tolérance considérable de manière partielle pour une solution démocratique et pacifique pour la question kurde est en même temps pour tous les problèmes du Proche Orient.

Actuellement M. Abdullah OCALAN est isolé dans une toute petite pièce et tout seul sur une île depuis quatre ans. Aucun droit n’a été reconnu pour M. OCALAN des droits sont prévus pour un détenu politique normal, les visites des avocats et de la famille prévues une fois par semaine sont empêchées. En effet, dans le passé aucun détenu n’a pu rester plus de deux ans dans ces conditions de détention, il est même impossible de rester dans ces conditions difficiles pendant deux ans. Depuis longtemps, M. OCALAN a vécu des problèmes de santé du fait des conditions négatives de détention, cependant, malgré cela, il n’a même pas mis dans l’actualité ce problème de santé parce qu’il s’était investi profondément et avec toute son énergie pour la solution démocratique et politique de la question kurde.

Président Abdullah OCALAN n’est pas un détenu quelconque, il est le leader d’un peuple qui compte 40 million au Proche Orient. D’où, sa santé est la santé du peuple kurde. La pratique appliquée à son encontre est la persistance de la politique de négation et de répression à l’égard du peuple kurde. A cet égard, le peuple kurde et la question kurde sont équivalant de M. OCALAN. C’est pour cette raison-là que lorsque Président Abdullah OCALAN a été arrêté à la suite d’un complot international, des dizaines des jeunes, vieillards, enfants du peuple kurde se sont immolés et ils ont crié « Il n’y a pas de vie sans leader », « Vous ne pouvez pas noircir notre Soleil ». Cela est la preuve concrète de l’appartenance du peuple kurde à son leader national.

Aujourd’hui, le peuple kurde dit que « ta santé est notre santé », ce peuple est dans un mécontentement considérable à cause des problèmes que rencontre son leader national M. OCALAN et qui sont devenus dangereuse. D’autre part, les états européens qui défendent les valeurs démocratiques, les droits et libertés humanitaires, sont toujours muets face aux pratiques appliquées à l’encontre de M. OCALAN, qui est l’architecte de la paix et de la solution démocratique et pacifique ? Il faut savoir qu’en cas de détérioration de l’état de santé de M. OCALAN, la mort des milliers des gens peut être en cause. Si l’on sait cela, qu’est-ce qu’on attend pour l’empêcher ? Pourquoi les institutions qui se veulent liées à la démocratie et aux principes de droit ne passent pas à l’action ? Le Comité Européen de la Surveillance de Torture n’est pas fondé pour une telle situation ? Nous demandons aux Etats et aux Gouvernements Européens et aux organisations démocratiques à faire des initiatives auprès de l’état turc pour empêcher cette situation qui peut prendre une dimension dangereuse.

C’est pourquoi nous vous demandons de nous soutenir dans nos revendications mentionnées ci-dessous :

1--Le Comité Européen de la Surveillance de Torture doit envoyer sans passer le temps une délégation à l’île d’Imrali dans le cadre de ses responsabilités et cette délégation doit rester à l’île pendant quelques jours si cela s’avère nécessaire pour déterminer l’origine exacte et définitive de la maladie de M. OCALAN.

2--La Turquie doit autoriser d’abord les institutions médicales et après les institutions humanitaires pour surveiller la santé de M. OCALAN sur place.

3-- Il faut évaluer la situation de santé de M. OCALAN avec la question kurde et la solution démocratique et pacifique de la question kurde.

4-- Il ne peut pas y avoir une solution durable à la santé de M. OCALAN dans la prison sur l’île d’Imrali. C’est pourquoi il faut assurer une surveillance à domicile en dehors de l’île d’Imrali.

5-- Il faudra supprimer l’interdiction appliquée pour les besoins humanitaires nécessaires tels que poste dé télévision, radio, ordinateur, machine à taper, journaux, revues, livres, frigidaire, machine à laver etc.

6--Il faut supprimer l’interdiction sur les visites de M. OCALAN avec ses avocats et les membres de sa famille enfin avec le monde. Il faut rendre possible de parler autre que la langue turque, d’autre part, il faut faciliter la diffusion des pensées qui peuvent soutenir la démocratisation de Turquie et la solution kurde.

KON-KURD 41 Rue Jean Stas 1060 Bruxelles/Belgiuque Tel : +32 2 647 99 53 - Fax : +32 2 647 27 75 e-mail : info@kon-kurd.org - www.kon-kurd.org


Précédent Haut de page Suivant