Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

Excusez-nous, on a pas bien compris : qui est-ce qui sème le terreur ?

Le texte ci-dessous a été distribué et collé à Lecce au cours de l’initiative de solidarité avec les anarchistEs du Capolinea.

Excusez-nous, on a pas bien compris : qui est-ce qui sème le terreur ?

Comme vous le savez déjà, même Lecce possède ses dangereux terroristes. Selon la magistrature et les médias, il s’agit des anarchistes qui luttent depuis longtemps contre le centre de rétention « Regina Pacis » de San Foca. Cinq d’entre eux ont été arrêtés, tandis qu’une dizaine d’autres est mise sous enquête et laissée en liberté provisoire.Selon la police, les cinq anarchistes arrêtés « semaient la terreur », (une image déroce reprise avec enthousiasme par « La Padania », toujours en premier ligne lorsqu’il s’agit de défendre la race). Nous ne savons pas et il ne nous intéresse pas de savoir si les arrêtés sont plus ou moins coupables des actions qui leurs sont attribuées, mais...

Mais ce qui est sûr, c’est que que la curie de Lecce gère avec charité chrétienne un lager, un lieu où des centaines et des centaines d’étrangers coupables d’être des immigrés pauvres plutôt que de riches touristes ont été enfermés. Leur seule détention constitue déjà une infâmie, mais qui plus est le traitement qu’ils étaient obligés d’y subir était tellement brutal qu’il a finit par envoyer en prioson le directeur du centre de rétention lui-même, don Cesare Lodeserto, malgré des hautes protections locales. Peut-être ces anarchistes ont-ils mis le feu au portail de sa cathédrale et à celui de sa maison ; s’ils l’ont fait, ce n’est que pour rendre à l’homme de Dieu un peu de la si grande miséricorde qu’il a prodigué. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que toutes les personnes qui travaillent dans un lager sont responsables de la souffrance de ceux qui y sont reclus. Celui qui soigne pour cacher les plaies provoquées par les menottes aux poignets et les blessures causées par les matraques, ou bien qui prescrit des sédatifs afin d’obtenir l’apathie et la résignation, lui aussi est un bourreau. Par leur travail quotidien, ces collabos en gants blancs perpétuent la misère et le désespoir. Peut-être ces anarchistes les ont-ils perturbé avec des coups de téléphone, parce qu’ils étaient attirés par leur réputation d’humanité. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que les responsables de Regina Pacis peuvent compter sur l’appui de tous les grands moyens d’information, serviles à rapporter leurs mots en défense du lager et à les répéter, les répéter, les répéter jusqu’à ce qu’elles se transforment en l’opinion pulique. Si ces anarchistes en laissé des mots sur les murs de la ville pour daire connaître à tous leur parole contre les lagers, c’est le moins qu’ils pouvaient faire. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que pour réprimer ceux qui protestent dans et hors des centres de rétention, les forces de l’ordre recourent à la violence la plus brutale. Lorsqu’ils ne massacrent pas, les serfs de l’Etat brisent les os. Peut-être ces anarchistes ont-ils frappé « de façon répétée » au cours d’une initiative un de ces massacreurs en uniforme, lui occasionnant des « blessures au genou droit ». Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que l’armée américaine, au cours de sa guerre en Irak, a massacré plus de cent cinquante mille personnes (tous de fanatiques fondamentalistes égorgeurs de chrétiens ?). C’est Esso qui fournit le carburant de ses bombardiers, ses chars et ses instruments de mort. Peut-être ces anarchistes ont-ils taillé les pompes d’une de ses stations service ; s’ils l’ont fait, c’est pour la remercier du service. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que la multinationale Benetton s’est appropriée des terres du peuple Mapuche en Patagonie, peuple qui s’est vu chassé avec violence du lieu où il est né et où il a toujours vécu. Désormais, les Mapuche sont plus que jamais en voie d’extinction. Benetton de la Padanie, au coeur généreux, a promis de construire un musée en leur mémoire. Peut-être ces anarchistes ont-ils barbouillé les vitrines d’un de ses magasins pour donner un ton supplémentaire à ses célèbres couleurs. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que les espaces ne sont à disposition que de ceux qui ont en poche les moyens de se les permettre, ou la carte du bon parti. Pour tous les autres, il y a au mieux les locaux publics pour consommer des marchandises ou bien des ruelles pour se piquer. Peut-être ces anarchistes ont-ils occupé un lieu vide et intutilisé depuis des années parce qu’ils n’aimaient ni l’argent ni les partis, parce qu’ils voulaient s’amuser. Qui est-ce qui sème le terreur ?

Ce qui est sûr, c’est que les anarchistes arrêtés n’ont jamais enlevé la liberté à personne, n’ont jamais torturé ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, n’ont jamais bombardés de civils désarmés, n’ont jamais expulsé des populations entières, tout comme ils n’ont jamais licencié de travailleurs, jamais empoisonné l’eau et l’air, jamais carrotté des milliers de consommateurs... Mais alors, excusez-nous, on a pas bien compris : qui est-ce qui sème le terreur ?

C’EST L’ETAT QUI EST TERRORISTE LIBERTÉ POUR LES ANARCHISTES ARRÊTÉS LIBERTÉ POUR LES IMMIGRÉS SEQUESTRÉS LIBERTÉ POUR TOUS

Des anarchistes

[Publié sur anarcotico.net le 24 mai 2005]


Précédent Haut de page Suivant