Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 24 avril 2006

- Kurde


Kurdistan.

Mort d’un prisonnier à la prison de Mersin.

21 avril 2006.

Mehmet Alkan, qui avait été arrêté 10 jours auparavant à Mersin pour « appartenance au PKK », a été retrouvé mort à la prison de Type-E de Mersin. Le journal Özgür Gündem relate qu’il se serait suicidé mais Milliyet révèle qu’il avait les pieds et les mains attachés.

La Turquie prépare une intervention contre le PKK en Irak

22 avril 2006 (d’après AFP) -- L’armée turque prépare une intervention dans le nord de l’Irak pour pourchasser les militants kurdes, a affirmé samedi le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) par la voix de son aile politique, le Kongra-Gel.

Le PKK a mis en garde Ankara contre les risques d’une telle opération. Pour sa part, la presse turque a fait état de l’envoi de renforts de 10.000 militaires dans le sud-est du pays pour intensifier les opérations contre la rébellion kurde qui infiltre de manière croissante la région à partir du nord de l’Irak.

"Nous pensons que ces préparatifs visent une opération de l’autre côté de la frontière, dans le nord de l’Irak", a déclaré à l’AFP Zubeyir Aydar, le leader de l’aile politique du PKK, le Kongra-Gel, dans une interview donnée par téléphone de Bruxelles.

"La guérilla compte seulement quelques milliers d’hommes dans le sud-est de la Turquie. Cela n’aurait aucun sens de déplacer autant de troupes dans la région pour eux", a-t-il ajouté.

La Turquie estime que 5.000 rebelles du PKK ont trouvé refuge dans les montagnes du nord de l’Irak depuis 1999, date d’une trêve unilatérale des séparatistes.

Les violences en Turquie, principalement dans le sud-est, connaissent une recrudescence marquée depuis la rupture de la trêve en juin 2004 et depuis que les rebelles ont commencé à franchir la frontière entre l’Irak et la Turquie pour commettre des attentats sur le sol turc.

Vendredi, des journaux turcs ont fait état du déploiement par l’armée d’environ 10.000 soldats dans le sud-est, portant à 50.000 le nombre d’hommes dans la région. Les renforts ont été déployés dans des zones le long des frontières communes avec l’Iran et l’Irak.

M. Aydar a souligné que les rebelles du PKK étaient bien préparés et allaient "continuer leur combat sur la base de la légitime défense" contre une éventuelle opération hors de Turquie : "La Turquie va souffrir d’une telle opération. Cela va seulement apporter plus de morts et plus de souffrances".

Avant la guerre en Irak, l’armée turque procédait à de fréquentes opérations dans le nord de l’Irak contre le PKK.

Depuis la guerre en Irak, Ankara a demandé aux Etats-Unis d’écraser les bases du PKK dans le nord de l’Irak, mais Washington répond que ses troupes ont trop à faire ailleurs.

Ankara veut un soutien "opérationnel" américain contre les rebelles kurdes.

24 avril 2006 (AFP) - - La Turquie a demandé lundi aux Etats-Unis un soutien "opérationnel" contre les séparatistes kurdes installés dans le nord de l’Irak voisin, estimant que le partage des informations de leurs services de renseignement était insuffisant pour lutter contre le "terrorisme".

L’appel survient avant une visite de la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, qui aura des entretiens avec les dirigeants turcs mercredi à Ankara.

"Nous avons eu une coopération sincère et fructueuse (contre le Parti des travailleurs du Kurdistan, PKK) dans le passé. Aujourd’hui, cette coopération nécessite d’aller plus loin", a déclaré le ministre de la Justice Cemil Cicek, qui est également le porte-parole du gouvernement, à l’issue d’une réunion du cabinet.

"Une coopération opérationnelle est nécessaire dans la lutte contre le terrorisme et d’autres types de crime organisé", a indiqué M. Cicek. "La Turquie souhaite ne pas seulement partager les activités de renseignement (avec les Etats-Unis) mais également une coopération qui va au-delà", a-t-il ajouté.

Trois rebelles kurdes, un soldat tués dans des combats au Kurdistan Nord.

24 avril 2006 (d’après AFP) - - Trois combattants kurdes et un soldat auraient été tués dans des accrochages survenus dimanche dans une zone montagneuse du Sud-Est de la Turquie, a-t-on indiqué lundi de source officielle.

Les combats se sont produits près de la localité de Bestler-Dereler de la province de Sirnak, précise un communiqué du gouvernorat de cette province frontalière avec la Syrie et l’Irak.

Des opérations de l’armée se poursuivent dans la zone, ajoute le document.

Emeutes kurdes en Turquie : au moins 80 mineurs de 18 ans risquent la prison.

24 avril 2006 (AFP) - - Au moins 80 Kurdes de moins de 18 ans vont être jugés à Diyarbakir, la principale ville du sud-est anatolien à majorité kurde, pour leur participation supposée à des émeutes sanglantes qui ont dévasté la ville le mois dernier, ont affirmé lundi des sources judicaires.

Ils encourent des peines allant de neuf ans et demi à 24 ans de prison.

Les charges requises contre les prévenus vont de l’infraction à la loi sur les manifestations à l’appartenance à une organisation armée - en l’occurrence le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), accusé d’avoir orchestré les émeutes - en passant par la destruction de biens publics, selon ces sources.

La majorité des mineurs arrêtés lors des émeutes étaient toujours en détention, ont indiqué ces sources, qui n’ont pas pu préciser le nombre de personnes incarcérées, ni l’âge des prévenus.

Le droit turc considère les enfants de moins de 12 ans comme pénalement irresponsables.

Les prévenus seront jugés par une cour spéciale chargée de la délinquance juvénile, une institution créée l’an dernier pour aligner le droit turc sur les normes de l’Union européenne.

Un tribunal de Diyarbakir a rejeté un acte d’accusation contre 36 autres mineurs, une décision qui doit encore être examinée par une cour d’Ankara.

Ankara a accusé le PKK d’avoir encouragé les jeunes à affronter la police pour discréditer les forces de sécurité.


Précédent Haut de page Suivant