Anarchistes Anarchistes
  - (1996) Procès Marini
  - (1996) Quatre de Cordoba
  - (2001) Quatre de Luras
  - (2003) Opération "Black-Out"
  - (2003) Quatre de Valence
  - (2003) Six de Barcelone
  - (2004 - 2005) Opération Cervantes
  - (2004) Enquête sur les COR
  - (2004) Quatre de Aachen
  - (2005) Opération "Nottetempo"
  - (2005) Opération Fraria
  - (2006) Emeutes Forum Social Européen d’Athènes
  - (2006) Operation "Comitato Liberazione Sardegna"
  - (2006) Opération du 9 Février
  - (2006) Opération du Quatre Mai
  - Anonima Sarda Anarchici Insurrezionalista
  - Autres
  - Azione Rivoluzionaria Anticapitalista
  - Brigadas de la Cólera
  - Brigata 20 luglio
  - Cellule Armate per la Solidarietà Internazionale
  - Cellule contro il Capitale, il Carcere, i suoi Carcerieri e le sue Celle
  - Cellule Insorgenti Metropolitane
  - Cooperativa Artigiana Fuoco e Affini (occasionalmente spettacolare)
  - Federazione Anarchica Informale
  - Fuerzas Autonómas y Destructivas León Czolgosz
  - Individus
  - Justice Anti-Etat
  - Narodnaja Volja
  - Nucleo Rivoluzionario Horst Fantazzini
  - Solidarietà Internazionale

Anti-Fascistes Anti-Fascistes
  - Pedro José Veiga Luis Pedro
  - Stuart Durkin
  - Thomas Meyer-Falk
  - Tomek Wilkoszewski
  - Volkert Van Der Graaf

Anti-Guerres Anti-Guerres
  - Barbara Smedema
  - Novaya Revolutsionaya Alternativa

Anti-Impérialistes Anti-Impérialistes
  - Action Révolutionnaire Populaire
  - Armed Resistance Unit
  - Comando Amazónico Revolucionario
  - Comando Popular Revolucionario - La Patria es Primero
  - Comandos Autonomos Anticapitalistas
  - Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise
  - Front Armé Anti-Japonais d’Asie du Sud
  - Front Révolutionnaire de Libération du Peuple (DHKC)
  - Grupos de Combatientes Populares
  - Individus
  - Lutte Populaire Révolutionnaire (ELA)
  - Lutte Révolutionnaire (LA)
  - Movimiento de Accion Popular Unitario Lautaro
  - Movimiento Revolucionario Túpac Amaru
  - Movimiento Todos por la Patria
  - Organisation Révolutionnaire du 17 Novembre (17N)
  - Revolutionary Armed Task Force
  - Revolutionären Zellen
  - Symbionese Liberation Army
  - United Freedom Front

Communistes Communistes
  - Action Directe
  - Affiche Rouge
  - Armée Rouge Japonaise
  - Brigate Rosse
  - Brigate Rosse - Partito Comunista Combattente
  - Cellule di Offensiva Rivoluzionaria
  - Comando Jaramillista Morelense 23 de Mayo
  - Comando Justiciero 28 de Junio
  - Comunisti Organizzati per la Liberazione Proletaria
  - Ejército Popular Revolucionario
  - Ejército Revolucionario Popular Insurgente
  - Ejército Villista Revolucionario del Pueblo
  - Fuerzas Armadas Revolucionarias del Pueblo
  - Grupos de Resistencia Antifascista Primero de Octubre
  - Individus
  - Ligue Marxiste-Léniniste de Propagande Armée (MLSPB)
  - May 19 Communist Organization
  - MLKP / Forces Armées des Pauvres et Opprimés (FESK)
  - Nuclei Armati per il Comunismo - Formazioni Comuniste Combattent
  - Nuclei di Iniziativa Proletaria Rivoluzionaria
  - Nuclei Proletari per il Comunismo
  - Nucleo Proletario Rivoluzionario
  - Parti Communiste des Travailleurs de Turquie / Léniniste (TKEP/L)
  - Parti Communiste Ouvrier de Turquie (TKIP)
  - Parti-Front Populaire de Libération de la Turquie/Avant-garde Révolutionnaire du Peuple (THKP-C/HDÖ)
  - Proletari Armati per il Comunismo
  - Rote Armee Fraktion
  - Tendencia Democrática Revolucionaria
  - Union des Communistes Révolutionnaires de Turquie (TIKB)
  - Unione dei Comunisti Combattenti

Environnementalistes Environnementalistes
  - Anti OGM
  - Anti-Nucléaires
  - Bio-Technologies
  - Earth Liberation Front
  - Etats-Unis
  - Lutte contre le TAV
  - Marco Camenisch
  - Solidarios con Itoitz (Espagne)

Libération animale Libération animale
  - Animal Liberation Front (ALF)
  - Campagne contre Huntingdon Life Sciences (HLS)
  - Peter Young

Libération Nationale Libération Nationale
  - Afro-Américain
  - Amérindien
  - Assam
  - Balouchte
  - Basque
  - Breton
  - Catalan
  - Chiapas
  - Corse
  - Galicien
  - Irlandais
  - Karen
  - Kurde
  - Mapuche
  - Palestinien
  - Papou
  - Porto-Ricain
  - Sarde
  - Tamoul
  - Touareg

Luttes & Prison Luttes & Prison
  - Belgique
  - Contre les FIES
  - Contre les type F (Turquie)
  - Journée Internationale du Révolutionnaire Prisonnier
  - Moulins-Yzeure (24 novembre 2003)
  - Mutinerie de Clairvaux (16 avril 2003)

Manifs & Contre-Sommet(s) Manifs & Contre-Sommet(s)
  - Manifestations anti-CPE (Mars 2006)
  - Sommet de l’Union Européenne de Laeken (14 décembre 2001)
  - Sommet du G8 à Gênes en juillet 2001
  - Sommet européen de Thessalonique (Juin 2003)

Maoistes Maoistes
  - Parti Communiste de l’Inde - Maoïste
  - Parti Communiste des Philippines
  - Parti Communiste du Népal (Maoïste)
  - Parti Communiste du Pérou
  - Parti Communiste Maoïste (MKP)
  - Purba Banglar Sarbahara Party

Répression Répression
  - Allemagne
  - Belgique
  - Espagne
  - France
  - Italie
  - Suisse

Sabotages & Actions Sabotages & Actions
Présentation de l'APAAPA ?
Publiée le 25 décembre 2005

- Luttes & Prison


La future prison de Nancy, 1er centre construit et géré par le privé

Le ministre de la justice Pascal Clément a signé lundi à Nancy l’acte de vente du terrain de la future prison de Nancy, le premier centre pénitentiaire entièrement construit et géré par le secteur privé pour remplacer une des plus vieilles prisons de France.

C’est en 2008, que verra le jour un nouveau centre pénitentiaire de 600 places sur le site des anciennes carrières Solvay, entre Nancy et Maxéville, en lieu et place de la maison d’arrêt Charles-III, l’une des plus vieilles prisons du pays... Deux ans ! un exploit possible grace au partenariat public-privé.

Aménagé en 1857 dans un ancien couvent, cet établissement, dont Pierre Bédier, ex-secrétaire d’Etat aux Programmes immobiliers de la justice, avait souligné l’« extrême vétusté », est aussi l’un des plus surpeuplés. Environ 350 détenus (pour 259 places) s’entassent dans cette bâtisse, où nuls travaux sérieux ne sont menés depuis que sa démolition est programmée.

La nouvelle prison, où seront incarcérés les prévenus et les courtes peines relevant du tribunal de grande instance de Nancy, doit permettre également, en accueillant des détenus relevant du régime des centres de détention, de désengorger certains établissements tels que celui de Toul. Une aile pour les mineurs et un quartier des femmes devraient s’intégrer à l’ensemble, où 250 personnes seront employées et pour lequel 60 millions d’euros vont être engagés. Connecté au réseau urbain et autoroutier, de manière à faciliter les transferts, le centre pénitentiaire ne devrait pas comprendre plus de trois niveaux et répondra aux nouvelles normes d’hygiène et de sécurité édictées par le plan Perben, dans lequel il s’inscrit et qui prévoit la réalisation de 13 200 places (deux tiers de créations et un tiers de rénovations).

Un « hôpital-prison »

Le calendrier semble convenir à la municipalité, qui va pouvoir refondre les 10 hectares de l’actuelle maison d’arrêt dans le nouveau quartier gare qu’elle souhaite voir redessiné en 2007-2008, en même temps que la construction d’un nouveau palais des congrès et l’arrivée en gare de Nancy du futur TGV-Est.

En attendant la nouvelle maison d’arrêt, la première unité hospitalière sécurisée interrégionale, véritable « hôpital prison » conçu pour les détenus souffrant de pathologies lourdes, a été inaugurée en début d’année par le garde des Sceaux, sur le site du CHU de Brabois

"Seul le partenariat public-privé nous permet de réaliser un tel projet en deux ans. Je défie quiconque d’en faire autant avec les lourdeurs du (secteur) public", a affirmé le ministre de la justice.

La construction de la nouvelle prison, qui occupera 10,5 hectares sur les hauteurs d’un quartier HLM de la banlieue de Nancy à Maxeville, fait partie d’un appel d’offres attribué au groupe de BTP Eiffage. Il comprend aussi les futurs établissements de Roanne-Lyon et Béziers. Selon les modalités de ce partenariat public-privé, le financement, la construction, la maintenance et l’entretien sont confiés à un acteur privé pour 30 ans.

Le coût de construction de cette prison (sans sa maintenance et son entretien) représente un investissement de 69 millions d’euros, selon le ministère.

"Le taux d’emprisonnement pour 100.000 habitants est de 93 en France (...) inférieur à ceux constatés au Royaume-Uni, en Allemagne ou en Espagne", a souligné M. Clément, estimant qu’il n’y avait "pas trop de détenus en France mais pas assez de places de prison dignes et modernes". La construction de 500 places supplémentaires de semi-liberté est prévue, en plus des 2.000 disponibles, a précisé le ministre.


Précédent Haut de page Suivant